Catégories
Santé

La naturopathie, c’est quoi ?

La naturopathie est avant tout une manière pour vivre, se soigner ou préserver sa santé en utilisant des moyens naturels.

Principes de la naturopathie

Définition selon l’OMS

Loin d’être l’apanage d’un groupe de bobos, la naturopathie est considérée par l’OMS comme une médecine. L’organisation la classe même au 3ème rang des médecines les plus utilisées après la médecine traditionnelle chinoise et la médecine ayurvédique.

Elle la définit comme étant

« un ensemble de méthode de soins visant à renforcer les défenses de l’organisme par des moyens considérés comme naturels et biologiques ».

Principes

Les naturopathes ont une approche holistique de l’individu en englobant la santé dans tous les aspects de l’individu : physique bien sûr mais aussi énergétique, mental, émotionnel, spirituel voire même socioculturel  et pourquoi pas sur le plan de la communauté et de l’humanité toute entière ainsi que sur le plan de la planète sur laquelle il vit.

Le principe premier et d’accepter la responsabilité d’être acteur de sa santé et de son bien-être. Ceux-ci ne dépendent plus de facteurs extérieurs à nous-mêmes mais dépendent principalement de nous.

Le but

L’objectif principal de la naturopathie est d’être en bonne santé ou de rester en bonne santé en prenant soin de son capital santé.

Pour cela, la naturopathie utilise diverse techniques naturelles.

Les techniques de naturopathie

Techniques majeures

Parmi les techniques les plus importantes ou les facteurs d’amélioration de notre santé selon la naturopathie, on trouve :

  • l’alimentation : qui ne connaît pas la citation d’Hippocrate, père de la médecine occidentale ? Qui affirmait déjà au 5ème siècle :

« Que ton alimentation soit ta première médecine »

ainsi l’hygiène nutritionnelle, l’attention diététique et les cures saisonnières constituent un pilier essentiel de la naturopathie.

  • la psychologie : il est évident que nos différents états d’esprit peuvent, dans certains cas, influer sur notre santé physique. Cette constatation se retrouve dans nombre d’expressions du langage quotidien : « se faire un sang d’encre », « se biler », « en avoir plein le dos », …
    Ainsi, l’hygiène spirituelle peut être entretenue par des techniques d’hygiène relationnelle d’abord puis par des techniques de gestion du stress, de relaxation,  de psychothérapie, de sophrologie…
  • l’exercice physique : après les grecs, ce sont les romains qui, par l’intermédiaire de Juvénal, nous font connaître ce principe de vie :

« un esprit sain dans un corps sain »

Ainsi, l’hygiène physique est le troisième pilier de la naturopathie.

Techniques mineures

Parmi les techniques mineures ou complémentaires pour fortifier le corps et l’esprit, le naturopathe a souvent recours à :

  • l’eau : chaude, froide, bains, douches, thalasso et cures thermales
  • les massages
  • la réflexologie
  • les techniques respiratoires : yoga du souffle, ionisations de l’air
  • la phytothérapie : fleurs de bach, huiles essentielles
  • les techniques énergétiques : magnétisme, vibrations, shiatsu, reiki